vendredi 30 juin 2017

Ré-Animator , en ver et contre tout


  Il est de retour, et il est en forme. Il a repris ces activités sou le soleil. Cette fois ci, on va faire un peu de bricolage afin d'augmenter notre collection de bâtiments pour le Projet Rome et pour avoir à bon marché, des grosses bêtes pour des scénarii Fantasy. Après les serpents, les vers !


  On commence tout de suite avec un bâtiment pour le Projet Rome (le topic sur le LAF atteint maintenant les 62 760 vues). C'est une tirelire en bois qui traîne dans mes stocks depuis au moins 10 ans. Elle va devenir sous vos yeux, un monument romain, en quelques coups de cutter et de pinceaux.

Lucius n'étant pas dispo, c'est Lucinus qui s'y colle 
pour servir de rapport d'échelle avec 28mm.
  Seul le toit pose un problème car il est trop épais. On le vire en un coup de tournevis pour le remplacer par du carton de calendrier recouvert de papier tuilé. Les tuiles sont comme d'habitude faites au cutter en traçant une simple ligne tous les x cms. L'illusion est parfaite et cela nous permet de pas perdre de temps avec ces détails là. Je vous signale que je ne fais pas dans le modélisme mais dans le bâtiment de jeux avec figurines. Les tuiles faîtières sont en simple carton d'emballage.

  Afin de donner un style antique, j'ai collé une réglette de bois décorative. Pour 2-3 euros, j'ai eu 2m50 de corniche. C'est cette déco qui donne tout de suite l'aspect antique à la tirelire. Y a plus qu'à peindre. Une porte en balsa avec deux anneaux fait en fil de fer viennent compléter la maison/temple.
Les fenêtre sont des décos en mdf, trouvé chez ACTION pour faire du Scrapbooking. On peut aussi les utiliser pour en faire des enseignes.

Profil gauche

Profil droit

Avec toit démontable.
  Et c'est mieux quand c'est fini , ou presque. Il manque quelques finitions dans les détails





hep patron ! Un p'ti ver ?

  Voici la vidéo qui m'a donné envie de réaliser ma version d'un ver géant. Pourquoi ? Et bien parce que je n'ai pas compris pourquoi Scotty (le DM's crafter) s'est compliqué la vie en prenant comme base de travail un morceau de rouleau papier alors qu'il y avait plus simple pour réaliser une bestiole aussi mythique que le ver pourpre.



  Cela fait des années que je me dis qu'il faut que je fasse des vers géants avec un matériel aussi évident que la gaine électrique. En revoyant cette vidéo, j'ai été pris de pulsions créatrices et j'ai foncé pour réaliser ce projet. Mais tout d'abord, rassemblons le matos pour atteindre notre objectif.

On sort l'artillerie lourde. 
  Il faut ; un décapeur thermique, un bout de gaine électrique, un cintre, en tige métal, du carton fort gaufré, du carton d'emballage, du mouchooir papier, du vernis-colle, un cutter, de la colle néoprène, une minidrill à main. Et des cure-dents (absent sur la photo).

Etape 1
Chauffer le bout de la gaine électrique qui servira de bouche, avec le décapeur thermique. restez à une certaine distance, sinon votre "ver" va fondre. Juste assez près pour déformer l'arrondi de la gaine et le tirer avec une pince plate pour lui donner une forme ovale.

Etape 2
Couper un morceau de cintre et lui donner la forme désirée pour le ver. Nous obtenons le squelette du ver qui maintiendra la gaine dans la position voulue.

La gaine modifiée et son squelette.


Etape 3
Glisser le squelette dans la gaine en la faisant coulisser, tout en tournant. Couper si nécessaire le surplus de tige de métal du cintre. On peut au pire laisser dépasser un morceau de cintre pour le transformer avec une pince place en langue. Si votre bestiole en est équipée.

La pose idéale pour un ver mangeur d'hommes.
Etape 4
Enduire le tube de verni-colle pour placer le mouchoir en papier afin de constituer le dos du monstre. On laisse le ventre comme il est, en l'enduisant d'un peu de verni colle. On obtient ainsi sans rien faire, le ventre à anneau d'un reptile.

Etape 5
Découper dans du carton d'emballage (ancienne technique Games Workshop avec les boîtes de céréales), une languette. Dessiner les écailles dessus, qui serviront à garnir le dos de notre ver.

Arrondies ou pointues, au choix. 

Etape 6
Coller les écailles en les chevauchants, sur le dos du bestiaux en n'oubliant pas de suivre la courbe du corps. Je suis parti de la bouche pour arriver en bas du dos, à l'endroit d'où le monstre sort de terre. Notre camarade Pierre vous dira que ce n'est pas "naturel" par rapport au sens d'ondulation du monstre sous terre. Il devrait être profiler sur l'avant et pas dans le sens opposé, pour progresser sous terre. Ben , y est trop tard ! Tout était déjà sec quand je me suis rendu compte de la boulette.

Etape 7
Pendant que tout cela sèche, je prépare le socle du ver avec du carton fort gaufré. J'en colle trois morceaux l'un sur l'autre. Ce qui me permettre d'avoir de la profondeur pour y enfoncer le corps du ver. C'est l'un des rare cas où, contrairement à mon camarade Scotty du DM's crafter, j'utilise ce genre de carton. Il sera recouvert de mouchoir papier et de verni colle avant d'être collé sur un morceau de calendrier en carton pour durcir la base.

Le trou sert à recevoir le pied du squelette métal.
Etape 8
Lorsque le corps est bien sec, je passe un peu d'enduit sur les écailles de la carapace pour lui donner un aspect rugueux. Ce qui fera ressortir la peinture au drybrush.




Etape 9
Qui dit une grande bouche pour dévorer tout ce qui passe, dit de grandes dents. c'est là que l'on va utiliser du cure-dents. Un lot de 2 x 9 dents est taillé dans du cure-dents pour équiper la mâchoire inférieure et supérieure d'un seul ver. Les dents sont placées en deux rangs en quinconce. 5 devant et 4 derrière par mâchoire.

Fais un beau sourire pour la photo !
Etape 10
Et voilà ! La bête est finie. c'est le moment de rajouter du détail sur le socle avec des corps de victimes, ou d'autres choses. A votre bon coeur.

Prêt pour la finition.



Etape 11
Sous couche et peinture

Un barbare Coppelstone en 28mm pour vous donner une idée de l'échelle.

    Le gros ver a été réalisé avec une gaine électrique de grand diamètre. Donc une grande bouche, donc plus de dents....au moins une vingtaine. Pour la finition, je vais essayer de rajouter de la bave dégoulinante des mâchoires de ces charmants monstres.

Fais un beau sourire pour la photo.

Le travail est le même que sur les petits mais c'est plus long vu qu'il y a de la surface.

J'utilise le pistolet à colle pour le fixer dans la position désirée. C'est du quasi instantané avec ce type de colle. Ensuite il suffit de boucher les trous avec la colle et on recouvre le tout avec du mouchoir passé au verni-colle

A socler !


Sur le "petit" de gauche vous pouvez remarquer qu'il est entrain de d'avaler une victime.
Vue d'ensemble sur les monstres

  Pour les gens qui trouve cela trop fatiguant ou trop technique, il vous reste une autre solution économique. Acheter le ver de chez Reaper dans sa gamme plastique Bones. Là vous en avez pour quelques euros et vous avez un monstre d'une bonne taille.


Le ver Reaper affrontant un 28mm.
   Et pour clôturer le sujet, je ne saurais que vous recommander le film TREMORS, pour illustrer notre bricolage sur les vers géants. Humour et horreur font ici bon ménage. En bref, un bon film des années 90.





_____________________________________________



FOURNISSEUR

  Dans la catégorie des fournisseurs à surveiller car intéressants, voici un indépendant, 15mm Skirmish Supllies, qui propose à la revente, des figurines en petits série de certaines marques (Blue Moon Miniatures, Battlefront, Demonworld..). Le public visé étant les gens qui veulent faire du skirmish en 15mm. Il y a bien longtemps que je n'utilise plus de 15mm mais si cela peut servir à quelqu'un...



ET EN VRAC ......

  Dans les nouveautés, Knuckleduster sort des Mexicains qui ressemblent vraiment à des bandits digne des 7 Mercenaires. C'est pas trop tôt qu'une firme sorte enfin des vrais Bandoleros. La marque a déjà sorti des Vaqueros à pieds.


Pour charger dans un village.......sans mercenaires à l'intérieur, c'est plus prudent.



Ils ont de la gueule quand même !

  J'aime bien ce genre d'annonce car cela met mon Carlo en "mode" achat compulsif. Il risque de courir sur le site et de faire chauffer la carte de crédit !

_____________________________________

  Et pour vous tenir éveiller, voici une excellente parodie d'un morceau mythique de Queen : Bohemian Rapsody........par les muppets. Un classique !



  Sinon, on peut se refaire l'excellent Wayne's World pour cette scène montée sur le même morceau de musique. C'est con mais cela me fait toujours autant rigoler.


  Trêve de plaisanterie, il est maintenant l'heure de se séparer pour se retrouver une prochaine fois pour un autre épisode.

Portez vous bien les amis

Ch'ti Eric

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire