jeudi 17 août 2017

Le Ré-Animator suit ses pulsions

  Et elles sont nombreuses. Et j'ai succombé à l'une d'entre elles.  En effet, quand j'ai une idée qui ne m'est pas de première nécessité, je la garde en réserve juste au cas. Mais il m'arrive que cela me poursuit. A chaque fois, que je croise certaines figurines sur le net, je me fait la réflexion "on peut en faire ceci ou cela" ou encore, "Cette figurine peut facilement devenir ceci ou cela", etc....
  Et bien aujourd'hui, j'ai craqué. J'en ai acheté une dont je n'ai pas vraiment besoin dans l'immédiat mais qui me permettra d'assouvir mes pulsions et d'arrêter de me poser ces mêmes questions existencielles à son sujet.
  
  Il s'agit d'une figurine représentant un Golem de pierre chez Reaper Bones. Rien que son allure m'a suffit pour que l'idée me vienne. On pourrait en faire ......................un beau Goliath, le champion Philistin qui s'est fait mettre minable par un jeune berger hébreu, petit mais musclé !

Le support de notre transformation.
  Notre Golem atteint presque les 50 cms. Ce qui en fait déjà un beau bestiau pour représenter le glorieux Goliath pour des 28mm. Je l'ai trouvé sur eBay fr chez un vendeur français qui vend les figurines Bones quasiment au même prix qu'en Angleterre avec l'avantage du port français Lettre (+/- 1,50 €). Par contre pour les "grosses" pièces, il est beaucoup plus cher donc pensez à comparer avant d'acheter.

Voici à quoi doit ressembler la figurine d'origine
   Au passage, je remercie Clint du forum Reaper pour m'avoir autorisé à utiliser sa création pour mon blog.

  Maintenant que nous avons l'inspiration, passons à l'acte. Prenons notre brave garçon et débarrassons le des détails qui pourraient nous gêner. Ben y en pas trop les amis. Quelques boulons sur son casque et c'est tout. Afin de bien "typer" notre héro, nous allons lui faire un casque bien "Philistin" (en fait Peuple des Mers) pour que l'on puisse tout de suite l'identifier ; "eh, mais c'est le fameux Goliath !" ou un truc dans le genre. Du moment que l'on ne se retrouve pas avec le genre de remarque, du style ; " eh, mais c'est un Golem de pierre, de la série Bones-Reaper, déguisé en peuple des Mers !"  Vous voyez ?


Voici un vrai guerrier des Peuples de la Mer qui
porte le casque emblématique de cette "nation".
  On commence par le virer de son socle afin de le ramener à une taille moins impressionante pour les 28mm qui devront l'affronter.
  Pour "philistiniser" notre ami, il suffit d'utiliser son pseudo casque plat comme base. Lui rajouter un plumet de Peuple des Mers et le gros du travail d'identification est bouclé. J'ai utilisé pour se faire, de la pâte à modeler durcissant à l'air libre. Je n'aime toujours pas le maniement du Milliput/Green donc je pratique avec le produit le plus simple pour moi. On fait une boulette du produit et on lui donne la forme cylindrique du casque. en cours de séchage, je le travaille au cutter pour lui donner un aspect de plumet, en faisant des stries sur le flanc de la touffe et en piquant toute la surface du sommet. Cela facilitera le travail de peinture pour le rendu final.


Le héro sur la table de peinture.
  Lorsque que le casque est fini, on peut s'attaquer au reste ; C'est à dire l'équipement. Le bouclier doit être à la taille du guerrier. J'ai trouvé dans les figurines plastiques de mon fils Antoine, un chevalier 54mm dont le bouclier faisait très bien l'affaire. Une sangle de bouclier est crée avec de la feuille de plomb et le bras qui doit le recevoir est coupé à plat pour obtenir une zone lisse pour le collage du bouclier. C'est mieux, que de garder les rondeurs d'un bras pour augmenter le pouvoir de collage sur le bouclier. surtout qu'ici, notre Golem est tout comme moi, bien fourni en muscles. Ceci est valable aussi pour le 28mm auxquels j'applique la même méthode.


Les détails du bouclier et de l'épée.

  Le javelot est en poils de balai. L'épée provient de figurine 28mm de fantasy (tendance survitaminée comme chez Celtos et souvent Reaper) dont l'armement me parait trop grand pour être crédible sur une figurine de 28mm. Par contre, pour notre Goliath, cela colle parfaitement.
  Une armure est rajoutée afin d'augmenter le look "Peuple de la mer". Elle est faite sur une base de deux lamelles de feuilles de plomb, juxtaposées en échelons. Là aussi, je joue sur la souplesse du matériau pour bien suivre les formes du corps de notre gros balaise. La ceinture du golem est peinte comme l'armure et figure être la 3ème lamelle. La boucle est conservée pour faire joli.

   Le travail n'est pas fini sur le plan peinture et je pense pouvoir vous montrer le résultat définitif dans notre prochaine édition.


Voici une belle représentation de cet épisode biblique. Goliath semble dire à ses potes : 
"C'est quoi ce nabot ? Je vais te le défoncer à coup de bâton, le berger !"
  Pour la finition, j'ai prévu de mettre aux pieds du héro, des morts......Hébreux. Cela donnera l'impression que le Goliath est au top de sa forme et qu'il est un réel danger pour ces adversaires. avant sa rencontre avec le jeune David. Comme cela n'existe pas en figurines. Cela aurait été trop facile pour un Ré-Animator. Je prend donc comme base, des morts de mon stock de 28mm. Des Foundry de la série Greco-Macédonienne et des askaris de la série Congo fournissent les corps. Pour les têtes, je prends des barbus ou des têtes avec turbans comme celles que l'on trouve dans la boîte plastique des Dervishes/Madhistes coloniaux des frères Perry.


Deux ex-askaris devenu Hebreux, par le bon vouloir du Ré-Animator

  Pour les rendre plus bibliques, je sculpte au cutter (oui oui toujours pas de Green) des franges sur les tuniques. Dans le cas du mort à droite sur la photo, j'ai dû résoudre le problème suivant ; il porte un pantalon court. Pas très biblique. La solution est simple. La feuille de plomb ! Elle épouse remarquablement les formes du corps, ce qui facilite son placement sur la figurine pour faire le raccord avec le buste. Un peu de frange est taillée au cutter au bas de la feuille pour donner la touche hébreu du costume. voir ci-dessous pour le look recherché


Ooooooh Ré-Animator tout puissant,  tu es trop fort !

  Le prochain objectif sera de faire une figurine d'un héro Hébreux pour contre-balancer celui ci. David ? Non, trop facile ! Je pensais à un mec comme Samson. Cheveux long, musclé comme un dieu, qui défonce la gueule à des lions et des Philistins pour passer le temps. Et ceci avec une mâchoire d'âne (pour les Philistins car pour le lion, c'est pas chrétien, si je puis dire).


Un peu dans ce genre là.
  Pour les gens intéressés par le biblique (en 28mm notamment), je vous conseil d'aller voir sur le blog  Chariot Gamer, pour y trouver des informations historiques, des idées et de la motivation. Et on y trouve une scénette de Samson en 28mm, que je me fais une joie de vous montrer :


Il fait le ménage, le Samson. Les victimes sont des Madhistes en
plomb des frères Perry, ayant subi un changement de têtes.


Et pour finir sur ce sujet, un peu de lecture pour se mettre dans l'ambiance : 


"   Les Philistins se tenaient sur la montagne d'un côté, les Hébreux de l'autre côté, et la vallée était entre eux. Alors sortit du rang des Philistins un champion qui s'appelait Goliath. Sa taille était de 2,8 mètres. I1 s'avança et cria: "Choisissez-vous un homme et qu'il descende vers moi. S'il l'emporte au combat et m'abat, nous deviendrons vos esclaves. Mais si c'est moi qui l'emporte, c'est vous qui nous servirez." Quand Saul et les Hébreux entendirent ces paroles, ils eurent très peur. David, fronde en main, s'avança vers le Philistin. Le Philistin regarda David et le méprisa, car il était jeune. David dit au Philistin: "Tu viens vers moi avec des armes, mais moi je viens vers toi au nom de Dieu. Aujourd'hui même, Dieu te livrera à moi." David prit une pierre qu'il lança avec la fronde, et la pierre s'enfonça dans le front du Philistin qui tomba la face contre terre. David courut, et debout sur le Philistin, il prit son glaive et lui coupa la tête.    "

D'après la Bible, Samuel 1, XVII, 3-51.

  

  Et on se passe un extrait de film pour rester dans le coup et se donner des idées pour la suite des événements.



Projet Rome
  Il continue sa route avec des nouveautés pour augmenter le potentiel de ma ville. Un moulin à grain viendra se rajouter à la collection. Fait maison bien sûr. La meule et l'âne sont placé sur un socle indépendant afin de me donner le choix de l'inclure ou non dans un bâtiment. Le même bâtiment est confectionner de baguette de bois collées sur une plaque de mdf 3mm. Le tout est passé à la colle à carrelage puis peint façon drybrush comme toujours pour les buildings. 


Le complexe du moulin à grain. Avec la cabane pour abriter l'âne pendant ses RTT.

    L'âne est un Foundry.  La meule est un morceau de polystyrène extrudé recouvert de mouchoir en papier passé au vernis-colle. Le pilonne de bois est un manche de pinceaux d'art (de chez Action). Je les raccourcis car ils sont trop long pour le bricolage. Je garde les extrémités pour les recycler comme ici. Rien ne se perd avec le Ré-Animator. Les liens sont fait avec du fil de fer de fleuriste. Je sais vous allez me dire (sur tout Pierre) que l'âne n'a pas d'équipement ni de harnais pour pousser la meule. Et bien oui, je ne me suis pas emmerdé avec cela. L'âne était déjà peint donc j'ai été au plus court. Le coller directement sur le socle qui venait d'être fini pour figurer dans ce blog.










  Pour le Projet Rome, viendront aussi se rajouter des esclaves enchaînés. Je recycle des figurines dont je ne sais pas quoi faire en les transformant en prisonniers ou en esclaves. Ce qui peut vous permettre de vous débarrasser de certaines figurines que vous n'aimez pas ou dont la pose ne vous inspire pas. 

Deux civils Foundry devenus par la force des choses, des prisonniers ou des esclaves.

Le gars de gauche tenait un fusil, maintenant il tient des chaînes. Celui de droite tenait un bouclier et un javelot. Ces deux foundry viennent de changer de status.

  Les chaînes sont réalisées avec mon système habituel ; De la chaînette de pacotille et des bracelets en fil de fer de fleuriste. Le tout passé à la superglue afin de figer (et c'est bien le terme qui convient) la chaîne dans la position désirée. 

Un Madhiste Perry avec l'air bien soucieux.



La technique est différente sur des plastiques. Je colle d'abord les chaînes aux bras et ensuite je colle ensuite les bras sur le corps. C'est plus facile pour le montage des chaînes.

Le coin lecture
  J'ai dévoré une nouvelle saga sur les guerres Carthaginoises (3 livres de Ben Kane) et je viens de commencer le 10ème Tome de la saga des mules de Marius. Ensuite, je commence une nouvelle saga sur Rome basée sur les services secrets de la Rome impériale. Cela me donnera des idées de scénarii pour lancer (enfin) le Projet Rome dans sa phase active.


  Bon je vous laisse à vos réflexions et je reviens vers vous le plus tôt possible afin de repasser une couche de Ré-Animator. C'est recommandé pour la santé !
Portez vous bien, si ce bouffon de Trump nous en laisse l'occasion.


Ce blog me donne beaucoup de satisfactions mais je paye
de ma personne à chaque édition....Allez, un supo et au lit !

___________________________


 Et pour déconner, voici un petit retour en arrière avec le seigneur des anneaux. Je sais, ce n'est pas bien de se moquer d'un tel monument cinématographique. Mais qui aime bien, châtie bien.



vendredi 30 juin 2017

Ré-Animator , en ver et contre tout


  Il est de retour, et il est en forme. Il a repris ces activités sous le soleil. Cette fois ci, on va faire un peu de bricolage afin d'augmenter notre collection de bâtiments pour le Projet Rome et pour avoir à bon marché, des grosses bêtes pour des scénarii Fantasy. Après les serpents, les vers !


  On commence tout de suite avec un bâtiment pour le Projet Rome (le topic sur le LAF atteint maintenant les 62 760 vues). C'est une tirelire en bois qui traîne dans mes stocks depuis au moins 10 ans. Elle va devenir sous vos yeux, un monument romain, en quelques coups de cutter et de pinceaux.

Lucius n'étant pas dispo, c'est Lucinus qui s'y colle 
pour servir de rapport d'échelle avec 28mm.
  Seul le toit pose un problème car il est trop épais. On le vire en un coup de tournevis pour le remplacer par du carton de calendrier recouvert de papier tuilé. Les tuiles sont comme d'habitude faites au cutter en traçant une simple ligne tous les x cms. L'illusion est parfaite et cela nous permet de pas perdre de temps avec ces détails là. Je vous signale que je ne fais pas dans le modélisme mais dans le bâtiment de jeux avec figurines. Les tuiles faîtières sont en simple carton d'emballage.

  Afin de donner un style antique, j'ai collé une réglette de bois décorative. Pour 2-3 euros, j'ai eu 2m50 de corniche. C'est cette déco qui donne tout de suite l'aspect antique à la tirelire. Y a plus qu'à peindre. Une porte en balsa avec deux anneaux fait en fil de fer viennent compléter la maison/temple.
Les fenêtre sont des décos en mdf, trouvé chez ACTION pour faire du Scrapbooking. On peut aussi les utiliser pour en faire des enseignes.

Profil gauche

Profil droit

Avec toit démontable.
  Et c'est mieux quand c'est fini , ou presque. Il manque quelques finitions dans les détails





hep patron ! Un p'ti ver ?

  Voici la vidéo qui m'a donné envie de réaliser ma version d'un ver géant. Pourquoi ? Et bien parce que je n'ai pas compris pourquoi Scotty (le DM's crafter) s'est compliqué la vie en prenant comme base de travail un morceau de rouleau papier alors qu'il y avait plus simple pour réaliser une bestiole aussi mythique que le ver pourpre.



  Cela fait des années que je me dis qu'il faut que je fasse des vers géants avec un matériel aussi évident que la gaine électrique. En revoyant cette vidéo, j'ai été pris de pulsions créatrices et j'ai foncé pour réaliser ce projet. Mais tout d'abord, rassemblons le matos pour atteindre notre objectif.

On sort l'artillerie lourde. 
  Il faut ; un décapeur thermique, un bout de gaine électrique, un cintre, en tige métal, du carton fort gaufré, du carton d'emballage, du mouchooir papier, du vernis-colle, un cutter, de la colle néoprène, une minidrill à main. Et des cure-dents (absent sur la photo).

Etape 1
Chauffer le bout de la gaine électrique qui servira de bouche, avec le décapeur thermique. restez à une certaine distance, sinon votre "ver" va fondre. Juste assez près pour déformer l'arrondi de la gaine et le tirer avec une pince plate pour lui donner une forme ovale.

Etape 2
Couper un morceau de cintre et lui donner la forme désirée pour le ver. Nous obtenons le squelette du ver qui maintiendra la gaine dans la position voulue.

La gaine modifiée et son squelette.


Etape 3
Glisser le squelette dans la gaine en la faisant coulisser, tout en tournant. Couper si nécessaire le surplus de tige de métal du cintre. On peut au pire laisser dépasser un morceau de cintre pour le transformer avec une pince place en langue. Si votre bestiole en est équipée.

La pose idéale pour un ver mangeur d'hommes.
Etape 4
Enduire le tube de verni-colle pour placer le mouchoir en papier afin de constituer le dos du monstre. On laisse le ventre comme il est, en l'enduisant d'un peu de verni colle. On obtient ainsi sans rien faire, le ventre à anneau d'un reptile.

Etape 5
Découper dans du carton d'emballage (ancienne technique Games Workshop avec les boîtes de céréales), une languette. Dessiner les écailles dessus, qui serviront à garnir le dos de notre ver.

Arrondies ou pointues, au choix. 

Etape 6
Coller les écailles en les chevauchants, sur le dos du bestiaux en n'oubliant pas de suivre la courbe du corps. Je suis parti de la bouche pour arriver en bas du dos, à l'endroit d'où le monstre sort de terre. Notre camarade Pierre vous dira que ce n'est pas "naturel" par rapport au sens d'ondulation du monstre sous terre. Il devrait être profiler sur l'avant et pas dans le sens opposé, pour progresser sous terre. Ben , y est trop tard ! Tout était déjà sec quand je me suis rendu compte de la boulette.

Etape 7
Pendant que tout cela sèche, je prépare le socle du ver avec du carton fort gaufré. J'en colle trois morceaux l'un sur l'autre. Ce qui me permettre d'avoir de la profondeur pour y enfoncer le corps du ver. C'est l'un des rare cas où, contrairement à mon camarade Scotty du DM's crafter, j'utilise ce genre de carton. Il sera recouvert de mouchoir papier et de verni colle avant d'être collé sur un morceau de calendrier en carton pour durcir la base.

Le trou sert à recevoir le pied du squelette métal.
Etape 8
Lorsque le corps est bien sec, je passe un peu d'enduit sur les écailles de la carapace pour lui donner un aspect rugueux. Ce qui fera ressortir la peinture au drybrush.




Etape 9
Qui dit une grande bouche pour dévorer tout ce qui passe, dit de grandes dents. c'est là que l'on va utiliser du cure-dents. Un lot de 2 x 9 dents est taillé dans du cure-dents pour équiper la mâchoire inférieure et supérieure d'un seul ver. Les dents sont placées en deux rangs en quinconce. 5 devant et 4 derrière par mâchoire.

Fais un beau sourire pour la photo !
Etape 10
Et voilà ! La bête est finie. c'est le moment de rajouter du détail sur le socle avec des corps de victimes, ou d'autres choses. A votre bon coeur.

Prêt pour la finition.



Etape 11
Sous couche et peinture

Un barbare Coppelstone en 28mm pour vous donner une idée de l'échelle.

    Le gros ver a été réalisé avec une gaine électrique de grand diamètre. Donc une grande bouche, donc plus de dents....au moins une vingtaine. Pour la finition, je vais essayer de rajouter de la bave dégoulinante des mâchoires de ces charmants monstres.

Fais un beau sourire pour la photo.

Le travail est le même que sur les petits mais c'est plus long vu qu'il y a de la surface.

J'utilise le pistolet à colle pour le fixer dans la position désirée. C'est du quasi instantané avec ce type de colle. Ensuite il suffit de boucher les trous avec la colle et on recouvre le tout avec du mouchoir passé au verni-colle

A socler !


Sur le "petit" de gauche vous pouvez remarquer qu'il est entrain de d'avaler une victime.
Vue d'ensemble sur les monstres

  Pour les gens qui trouve cela trop fatiguant ou trop technique, il vous reste une autre solution économique. Acheter le ver de chez Reaper dans sa gamme plastique Bones. Là vous en avez pour quelques euros et vous avez un monstre d'une bonne taille.


Le ver Reaper affrontant un 28mm.
   Et pour clôturer le sujet, je ne saurais que vous recommander le film TREMORS, pour illustrer notre bricolage sur les vers géants. Humour et horreur font ici bon ménage. En bref, un bon film des années 90.





_____________________________________________



FOURNISSEUR

  Dans la catégorie des fournisseurs à surveiller car intéressants, voici un indépendant, 15mm Skirmish Supllies, qui propose à la revente, des figurines en petits série de certaines marques (Blue Moon Miniatures, Battlefront, Demonworld..). Le public visé étant les gens qui veulent faire du skirmish en 15mm. Il y a bien longtemps que je n'utilise plus de 15mm mais si cela peut servir à quelqu'un...



ET EN VRAC ......

  Dans les nouveautés, Knuckleduster sort des Mexicains qui ressemblent vraiment à des bandits digne des 7 Mercenaires. C'est pas trop tôt qu'une firme sorte enfin des vrais Bandoleros. La marque a déjà sorti des Vaqueros à pieds.


Pour charger dans un village.......sans mercenaires à l'intérieur, c'est plus prudent.



Ils ont de la gueule quand même !

  J'aime bien ce genre d'annonce car cela met mon Carlo en "mode" achat compulsif. Il risque de courir sur le site et de faire chauffer la carte de crédit !

_____________________________________

  Et pour vous tenir éveiller, voici une excellente parodie d'un morceau mythique de Queen : Bohemian Rapsody........par les muppets. Un classique !



  Sinon, on peut se refaire l'excellent Wayne's World pour cette scène montée sur le même morceau de musique. C'est con mais cela me fait toujours autant rigoler.


  Trêve de plaisanterie, il est maintenant l'heure de se séparer pour se retrouver une prochaine fois pour un autre épisode.

Portez vous bien les amis

Ch'ti Eric

mercredi 14 juin 2017

Le Ré-Animator et la colère des Dieux



  Et oui, le Ré-Animator est en froid avec les Dieux......de la météo. Dans ma dernière édition, j'avais émis le souhait d'avoir du beau temps pour pouvoir enfin peindre dans des conditions optimales de lumière et de températures. Mon voeu a été exaucé mais à la puissance maximum. On est parti à l'opposé. La canicule au mois de Mai ! Autant vous dire, que même avec des peintures à l'huile et type Humbrol, ce n'est pas possible d'arriver à quelque chose. Et en plus, le temps file à une vitesse assez incroyable. Quasiment un mois depuis ma dernière édition...

  J'en suis donc au même point que quand je vous ai quitté la dernière fois. Je n'ai rien avancé depuis. sauf en transformation de figurines car là c'était encore faisable. Par contre en lecture j'avance à grand pas mais là, vous vous en foutez car ce n'est pas ce type de propos qui vous fait venir sur ce blog. La vie est ainsi faite. On fait quoi alors ? Ben on fait avec ce que l'on a !


De quels Boas je me chauffe !

  Les deux gros serpents dont je vous parlais le tuto de la dernière fois sont terminés. La peinture a été faite à l'acrylique (pour une fois). Ils sont soclés sur un bout de socle Warlord et replacés sur un bout de carton rond.

La version "sculptée" et la version d'origine
  La version sculptée monte un serpent, gueule fermée avec la langue qui sort. J'ai sculpté la tête dans le corps du serpent en affinant l'extrémité pour lui donner une forme de tête de serpent. La langue est une languette de métal glissée dans le entaille faite au cutter dans ce qui figure une gueule.

La photo ne montre pas bien le travail de peinture
  Le soclage les replace dans leur environnement d'origine et j'espère pouvoir les utiliser bientôt dans des aventures dans la jungle ou dans les marais.

Un beau sourire.
Un guerrier Tupi va se faire avoir !
La bête va attaquer.
Les périls de la Jungle sont nombreux

On va se friter dans les feuillages. Les tupis sont des Coppelstones.

REPRISE DE PROJETS

  Enfin, disons plutôt continuité mais bon. Dans cette catégorie, il y a Of Gods And Mortals de chez Osprey via le moteur de jeu Ganesha Games. Règle que je pense fun mais que je n'ai pas encore testé car je n'ai pas de figurines assez balaise pour représentez un Dieu . J'ai donc ressorti des figurines qui avaient été achetées à l'époque pour cela. En plus, Ganesha games a sorti un supplément pour les celtes. Donc c'est Byzance. En espérant que d'autres suppléments arrivent afin d'étoffer les listes d'armées car le manque de place dans le format des règles d'Ospreys, impose à l'auteur de ne pas s'étendre sur le sujet.
  Pour faire un Dieu, il faut une figurine qui sort de l'ordinaire ou alors c'est la forme humaine du Dieu qu'il faut utiliser. Zeus allant jusqu'à se transformer en animal pour arriver à ces fins...Pour une version digne d'un Dieu, il faut des figurines d'au moins 54 mm (ou 1/32ème). J'avais donc trouvé 2 figurines articulées pouvant fort bien passer pour des divinités. L'une est un aigle et l'autre un satyre. Mi humain, mi animal. Chez Schleich, on peut trouver des choses bien utiles aussi.

Un celte 28mm Old Glory pour comparer la taille d'un Dieu et d'un Mortel.

  A gauche, le satyre revu par votre serviteur. J'ai viré son marteau de guerre et je l'ai remplacé par un tronc d'arbre, tenu à l'envers pour être utilisé comme gourdin. Cela fait plus "barbare" mais naturel pour une créature divine issue des éléments comme Pan ou un dieu quelconque des forêts par exemple. J'ai rajouté un peu de fourrure synthétique pour imiter un col en poil qui me permet de masquer les joints autour de la tête et les imperfections de moulage. Le tronc est fait avec une brindille de bois où seront rajoutés des branches d'arbres de mon fournisseur chinois d'arbres, chic et pas cher.

  A droite, c'est un héro Schleich vendu avec un phacochère/sanglier (Action pour 4 euros) qui servira aussi comme bestiole mythique. J'ai refait un gourdin (oui encore du primitif) pour remplacer un espèce de casse-tête. Dans cette série, il y a pas mal de référence qui peuvent servir pour devenir des Dieux

L'original, avec sa coupe de footballeur.

Une partie de la gamme

  Dans les reprises de projet, voici aussi le retour de "Game of Bones" (que je suis drôles, n'est il pas ?). J'ai enfin fini le socle du trône. C'est du simple mdf gravé au pyrograveur pour obtenir un effet "dalles" de château. La peinture a suivi aussi vite afin de fournir ce blog en "munitions" pour vous divertir. Sous couche noire et peinture acrylique sont utilisée pour ce type de décor.

Y a une place à prendre ?

Votez pour moi ! Je serais un bon chef Barbare.

COIN LECTURE

  Plus animé que le coin peinture et conversion, il faut l'avouer. J'ai fini le livre sur la police du 1er Empire et je suis en plein milieu de la saga sur la guerre de Troie. L'auteur a romancé l'affaire afin de créer du fond à chaque personnage. Il y a, un peu, un temps de chauffe au début. Ce qui m'a un peu gavé mais c'est le temps de s'habituer au style littéraire de l'auteur. Il aime les flashbacks façon cinéma et au début c'est un peu chiant pour s'accrocher au récit. Mais au bout d'une centaine de pages, on commence à apprécier. Chaque fait 620 pages au moins donc c'est pas perdu. Cette saga est actuellement disponible en français alors qu'elle date déjà d'au moins 6 - 8 ans. L'auteur est mort en 2006.



  Mon camarade BoB, me signale que le dernier tome des mules de Marius est sorti ! Déjà ! J'en ferais mon livre de plage, même si je ne vais pas à la mer cette année et cela fait un cadeau pour mon anniversaire. Comme Mme Ré-Animator ne sait plus trop quoi m'offrir....cela va le faire.





UNE IDEE A SUIVRE ?
  Voici une petite vidéo qui provient d'un forum de Donjons et Dragons avec FIGURINES, qui peut donner des idées assez intéressantes. J'en suis membre et on y trouve souvent des tutos qui peuvent servir, ou être amélioré selon vos habitudes ou votre façon de travail. Par exemple, Scotty utilise souvent du gros carton gaufré, qui n'est pas le type de matériaux que j'utiliserai pour certaines de ces réalisations. Chacun fait à sa sauce, comme on dit chez Amora. Bonne exploration de ce Forum.




_________________________________

Allez, c'est fini pour cette fois.

Portez vous bien, jusqu'à la prochaine fois.

Ch'ti Eric


Il est pas content le Ré-Animator, y faisait beau pour un
printemps mais là, il fait trop chaud pour assurer du rendement.

_________________________________