vendredi 30 juin 2017

Ré-Animator , en ver et contre tout


  Il est de retour, et il est en forme. Il a repris ces activités sou le soleil. Cette fois ci, on va faire un peu de bricolage afin d'augmenter notre collection de bâtiments pour le Projet Rome et pour avoir à bon marché, des grosses bêtes pour des scénarii Fantasy. Après les serpents, les vers !


  On commence tout de suite avec un bâtiment pour le Projet Rome (le topic sur le LAF atteint maintenant les 62 760 vues). C'est une tirelire en bois qui traîne dans mes stocks depuis au moins 10 ans. Elle va devenir sous vos yeux, un monument romain, en quelques coups de cutter et de pinceaux.

Lucius n'étant pas dispo, c'est Lucinus qui s'y colle 
pour servir de rapport d'échelle avec 28mm.
  Seul le toit pose un problème car il est trop épais. On le vire en un coup de tournevis pour le remplacer par du carton de calendrier recouvert de papier tuilé. Les tuiles sont comme d'habitude faites au cutter en traçant une simple ligne tous les x cms. L'illusion est parfaite et cela nous permet de pas perdre de temps avec ces détails là. Je vous signale que je ne fais pas dans le modélisme mais dans le bâtiment de jeux avec figurines. Les tuiles faîtières sont en simple carton d'emballage.

  Afin de donner un style antique, j'ai collé une réglette de bois décorative. Pour 2-3 euros, j'ai eu 2m50 de corniche. C'est cette déco qui donne tout de suite l'aspect antique à la tirelire. Y a plus qu'à peindre. Une porte en balsa avec deux anneaux fait en fil de fer viennent compléter la maison/temple.
Les fenêtre sont des décos en mdf, trouvé chez ACTION pour faire du Scrapbooking. On peut aussi les utiliser pour en faire des enseignes.

Profil gauche

Profil droit

Avec toit démontable.
  Et c'est mieux quand c'est fini , ou presque. Il manque quelques finitions dans les détails





hep patron ! Un p'ti ver ?

  Voici la vidéo qui m'a donné envie de réaliser ma version d'un ver géant. Pourquoi ? Et bien parce que je n'ai pas compris pourquoi Scotty (le DM's crafter) s'est compliqué la vie en prenant comme base de travail un morceau de rouleau papier alors qu'il y avait plus simple pour réaliser une bestiole aussi mythique que le ver pourpre.



  Cela fait des années que je me dis qu'il faut que je fasse des vers géants avec un matériel aussi évident que la gaine électrique. En revoyant cette vidéo, j'ai été pris de pulsions créatrices et j'ai foncé pour réaliser ce projet. Mais tout d'abord, rassemblons le matos pour atteindre notre objectif.

On sort l'artillerie lourde. 
  Il faut ; un décapeur thermique, un bout de gaine électrique, un cintre, en tige métal, du carton fort gaufré, du carton d'emballage, du mouchooir papier, du vernis-colle, un cutter, de la colle néoprène, une minidrill à main. Et des cure-dents (absent sur la photo).

Etape 1
Chauffer le bout de la gaine électrique qui servira de bouche, avec le décapeur thermique. restez à une certaine distance, sinon votre "ver" va fondre. Juste assez près pour déformer l'arrondi de la gaine et le tirer avec une pince plate pour lui donner une forme ovale.

Etape 2
Couper un morceau de cintre et lui donner la forme désirée pour le ver. Nous obtenons le squelette du ver qui maintiendra la gaine dans la position voulue.

La gaine modifiée et son squelette.


Etape 3
Glisser le squelette dans la gaine en la faisant coulisser, tout en tournant. Couper si nécessaire le surplus de tige de métal du cintre. On peut au pire laisser dépasser un morceau de cintre pour le transformer avec une pince place en langue. Si votre bestiole en est équipée.

La pose idéale pour un ver mangeur d'hommes.
Etape 4
Enduire le tube de verni-colle pour placer le mouchoir en papier afin de constituer le dos du monstre. On laisse le ventre comme il est, en l'enduisant d'un peu de verni colle. On obtient ainsi sans rien faire, le ventre à anneau d'un reptile.

Etape 5
Découper dans du carton d'emballage (ancienne technique Games Workshop avec les boîtes de céréales), une languette. Dessiner les écailles dessus, qui serviront à garnir le dos de notre ver.

Arrondies ou pointues, au choix. 

Etape 6
Coller les écailles en les chevauchants, sur le dos du bestiaux en n'oubliant pas de suivre la courbe du corps. Je suis parti de la bouche pour arriver en bas du dos, à l'endroit d'où le monstre sort de terre. Notre camarade Pierre vous dira que ce n'est pas "naturel" par rapport au sens d'ondulation du monstre sous terre. Il devrait être profiler sur l'avant et pas dans le sens opposé, pour progresser sous terre. Ben , y est trop tard ! Tout était déjà sec quand je me suis rendu compte de la boulette.

Etape 7
Pendant que tout cela sèche, je prépare le socle du ver avec du carton fort gaufré. J'en colle trois morceaux l'un sur l'autre. Ce qui me permettre d'avoir de la profondeur pour y enfoncer le corps du ver. C'est l'un des rare cas où, contrairement à mon camarade Scotty du DM's crafter, j'utilise ce genre de carton. Il sera recouvert de mouchoir papier et de verni colle avant d'être collé sur un morceau de calendrier en carton pour durcir la base.

Le trou sert à recevoir le pied du squelette métal.
Etape 8
Lorsque le corps est bien sec, je passe un peu d'enduit sur les écailles de la carapace pour lui donner un aspect rugueux. Ce qui fera ressortir la peinture au drybrush.




Etape 9
Qui dit une grande bouche pour dévorer tout ce qui passe, dit de grandes dents. c'est là que l'on va utiliser du cure-dents. Un lot de 2 x 9 dents est taillé dans du cure-dents pour équiper la mâchoire inférieure et supérieure d'un seul ver. Les dents sont placées en deux rangs en quinconce. 5 devant et 4 derrière par mâchoire.

Fais un beau sourire pour la photo !
Etape 10
Et voilà ! La bête est finie. c'est le moment de rajouter du détail sur le socle avec des corps de victimes, ou d'autres choses. A votre bon coeur.

Prêt pour la finition.



Etape 11
Sous couche et peinture

Un barbare Coppelstone en 28mm pour vous donner une idée de l'échelle.

    Le gros ver a été réalisé avec une gaine électrique de grand diamètre. Donc une grande bouche, donc plus de dents....au moins une vingtaine. Pour la finition, je vais essayer de rajouter de la bave dégoulinante des mâchoires de ces charmants monstres.

Fais un beau sourire pour la photo.

Le travail est le même que sur les petits mais c'est plus long vu qu'il y a de la surface.

J'utilise le pistolet à colle pour le fixer dans la position désirée. C'est du quasi instantané avec ce type de colle. Ensuite il suffit de boucher les trous avec la colle et on recouvre le tout avec du mouchoir passé au verni-colle

A socler !


Sur le "petit" de gauche vous pouvez remarquer qu'il est entrain de d'avaler une victime.
Vue d'ensemble sur les monstres

  Pour les gens qui trouve cela trop fatiguant ou trop technique, il vous reste une autre solution économique. Acheter le ver de chez Reaper dans sa gamme plastique Bones. Là vous en avez pour quelques euros et vous avez un monstre d'une bonne taille.


Le ver Reaper affrontant un 28mm.
   Et pour clôturer le sujet, je ne saurais que vous recommander le film TREMORS, pour illustrer notre bricolage sur les vers géants. Humour et horreur font ici bon ménage. En bref, un bon film des années 90.





_____________________________________________



FOURNISSEUR

  Dans la catégorie des fournisseurs à surveiller car intéressants, voici un indépendant, 15mm Skirmish Supllies, qui propose à la revente, des figurines en petits série de certaines marques (Blue Moon Miniatures, Battlefront, Demonworld..). Le public visé étant les gens qui veulent faire du skirmish en 15mm. Il y a bien longtemps que je n'utilise plus de 15mm mais si cela peut servir à quelqu'un...



ET EN VRAC ......

  Dans les nouveautés, Knuckleduster sort des Mexicains qui ressemblent vraiment à des bandits digne des 7 Mercenaires. C'est pas trop tôt qu'une firme sorte enfin des vrais Bandoleros. La marque a déjà sorti des Vaqueros à pieds.


Pour charger dans un village.......sans mercenaires à l'intérieur, c'est plus prudent.



Ils ont de la gueule quand même !

  J'aime bien ce genre d'annonce car cela met mon Carlo en "mode" achat compulsif. Il risque de courir sur le site et de faire chauffer la carte de crédit !

_____________________________________

  Et pour vous tenir éveiller, voici une excellente parodie d'un morceau mythique de Queen : Bohemian Rapsody........par les muppets. Un classique !



  Sinon, on peut se refaire l'excellent Wayne's World pour cette scène montée sur le même morceau de musique. C'est con mais cela me fait toujours autant rigoler.


  Trêve de plaisanterie, il est maintenant l'heure de se séparer pour se retrouver une prochaine fois pour un autre épisode.

Portez vous bien les amis

Ch'ti Eric

mercredi 14 juin 2017

Le Ré-Animator et la colère des Dieux



  Et oui, le Ré-Animator est en froid avec les Dieux......de la météo. Dans ma dernière édition, j'avais émis le souhait d'avoir du beau temps pour pouvoir enfin peindre dans des conditions optimales de lumière et de températures. Mon voeu a été exaucé mais à la puissance maximum. On est parti à l'opposé. La canicule au mois de Mai ! Autant vous dire, que même avec des peintures à l'huile et type Humbrol, ce n'est pas possible d'arriver à quelque chose. Et en plus, le temps file à une vitesse assez incroyable. Quasiment un mois depuis ma dernière édition...

  J'en suis donc au même point que quand je vous ai quitté la dernière fois. Je n'ai rien avancé depuis. sauf en transformation de figurines car là c'était encore faisable. Par contre en lecture j'avance à grand pas mais là, vous vous en foutez car ce n'est pas ce type de propos qui vous fait venir sur ce blog. La vie est ainsi faite. On fait quoi alors ? Ben on fait avec ce que l'on a !


De quels Boas je me chauffe !

  Les deux gros serpents dont je vous parlais le tuto de la dernière fois sont terminés. La peinture a été faite à l'acrylique (pour une fois). Ils sont soclés sur un bout de socle Warlord et replacés sur un bout de carton rond.

La version "sculptée" et la version d'origine
  La version sculptée monte un serpent, gueule fermée avec la langue qui sort. J'ai sculpté la tête dans le corps du serpent en affinant l'extrémité pour lui donner une forme de tête de serpent. La langue est une languette de métal glissée dans le entaille faite au cutter dans ce qui figure une gueule.

La photo ne montre pas bien le travail de peinture
  Le soclage les replace dans leur environnement d'origine et j'espère pouvoir les utiliser bientôt dans des aventures dans la jungle ou dans les marais.

Un beau sourire.
Un guerrier Tupi va se faire avoir !
La bête va attaquer.
Les périls de la Jungle sont nombreux

On va se friter dans les feuillages. Les tupis sont des Coppelstones.

REPRISE DE PROJETS

  Enfin, disons plutôt continuité mais bon. Dans cette catégorie, il y a Of Gods And Mortals de chez Osprey via le moteur de jeu Ganesha Games. Règle que je pense fun mais que je n'ai pas encore testé car je n'ai pas de figurines assez balaise pour représentez un Dieu . J'ai donc ressorti des figurines qui avaient été achetées à l'époque pour cela. En plus, Ganesha games a sorti un supplément pour les celtes. Donc c'est Byzance. En espérant que d'autres suppléments arrivent afin d'étoffer les listes d'armées car le manque de place dans le format des règles d'Ospreys, impose à l'auteur de ne pas s'étendre sur le sujet.
  Pour faire un Dieu, il faut une figurine qui sort de l'ordinaire ou alors c'est la forme humaine du Dieu qu'il faut utiliser. Zeus allant jusqu'à se transformer en animal pour arriver à ces fins...Pour une version digne d'un Dieu, il faut des figurines d'au moins 54 mm (ou 1/32ème). J'avais donc trouvé 2 figurines articulées pouvant fort bien passer pour des divinités. L'une est un aigle et l'autre un satyre. Mi humain, mi animal. Chez Schleich, on peut trouver des choses bien utiles aussi.

Un celte 28mm Old Glory pour comparer la taille d'un Dieu et d'un Mortel.

  A gauche, le satyre revu par votre serviteur. J'ai viré son marteau de guerre et je l'ai remplacé par un tronc d'arbre, tenu à l'envers pour être utilisé comme gourdin. Cela fait plus "barbare" mais naturel pour une créature divine issue des éléments comme Pan ou un dieu quelconque des forêts par exemple. J'ai rajouté un peu de fourrure synthétique pour imiter un col en poil qui me permet de masquer les joints autour de la tête et les imperfections de moulage. Le tronc est fait avec une brindille de bois où seront rajoutés des branches d'arbres de mon fournisseur chinois d'arbres, chic et pas cher.

  A droite, c'est un héro Schleich vendu avec un phacochère/sanglier (Action pour 4 euros) qui servira aussi comme bestiole mythique. J'ai refait un gourdin (oui encore du primitif) pour remplacer un espèce de casse-tête. Dans cette série, il y a pas mal de référence qui peuvent servir pour devenir des Dieux

L'original, avec sa coupe de footballeur.

Une partie de la gamme

  Dans les reprises de projet, voici aussi le retour de "Game of Bones" (que je suis drôles, n'est il pas ?). J'ai enfin fini le socle du trône. C'est du simple mdf gravé au pyrograveur pour obtenir un effet "dalles" de château. La peinture a suivi aussi vite afin de fournir ce blog en "munitions" pour vous divertir. Sous couche noire et peinture acrylique sont utilisée pour ce type de décor.

Y a une place à prendre ?

Votez pour moi ! Je serais un bon chef Barbare.

COIN LECTURE

  Plus animé que le coin peinture et conversion, il faut l'avouer. J'ai fini le livre sur la police du 1er Empire et je suis en plein milieu de la saga sur la guerre de Troie. L'auteur a romancé l'affaire afin de créer du fond à chaque personnage. Il y a, un peu, un temps de chauffe au début. Ce qui m'a un peu gavé mais c'est le temps de s'habituer au style littéraire de l'auteur. Il aime les flashbacks façon cinéma et au début c'est un peu chiant pour s'accrocher au récit. Mais au bout d'une centaine de pages, on commence à apprécier. Chaque fait 620 pages au moins donc c'est pas perdu. Cette saga est actuellement disponible en français alors qu'elle date déjà d'au moins 6 - 8 ans. L'auteur est mort en 2006.



  Mon camarade BoB, me signale que le dernier tome des mules de Marius est sorti ! Déjà ! J'en ferais mon livre de plage, même si je ne vais pas à la mer cette année et cela fait un cadeau pour mon anniversaire. Comme Mme Ré-Animator ne sait plus trop quoi m'offrir....cela va le faire.





UNE IDEE A SUIVRE ?
  Voici une petite vidéo qui provient d'un forum de Donjons et Dragons avec FIGURINES, qui peut donner des idées assez intéressantes. J'en suis membre et on y trouve souvent des tutos qui peuvent servir, ou être amélioré selon vos habitudes ou votre façon de travail. Par exemple, Scotty utilise souvent du gros carton gaufré, qui n'est pas le type de matériaux que j'utiliserai pour certaines de ces réalisations. Chacun fait à sa sauce, comme on dit chez Amora. Bonne exploration de ce Forum.




_________________________________

Allez, c'est fini pour cette fois.

Portez vous bien, jusqu'à la prochaine fois.

Ch'ti Eric


Il est pas content le Ré-Animator, y faisait beau pour un
printemps mais là, il fait trop chaud pour assurer du rendement.

_________________________________

jeudi 18 mai 2017

Le Ré-Animator attend les beaux jours....avec impatience


  Ouais ! Et bien ils en mettent du temps pour arriver, les beaux jours. Je ne peux toujours pas peindre dehors sur ma terrasse, au soleil et à moitié nu,  afin de faire respirer ma musculature de dieu grec.

  Et puis ce n'est pas encore trop grave car je n'ai pas eu vraiment eu le temps de faire quoique se soit en peinture ou même en transformations de figurines. Bricolage et travaux à la maison, m'ont fort occupé ces dernières semaines. La prochaine fois je fermerais ma gueule avant de proposer des options d'agencement à la maison. Bobonne a sauté sur l'occasion et le Ré-Animator s'est exécuté le vite possible avant que les beaux jours ne reviennent en masse. Si cela reste encore possible dans le Nord et sa météo parfois déroutante....


Evitons les tentations
  Et elles sont nombreuses en cette période post SALUTE. A commencer par les sorties plastiques de chez Vitrix, qui annonce l'arrivée de la cavalerie grecque, d'éléphants, de celtes et même des Auxiliaires romains. On aura déjà de quoi faire avec les légionnaires Impériaux en mode "attaquant".


Enfin des romains vraiment digne de ce nom. 

 Afin de vous donner une idées, voyez ce sujet sur le Lead Adventure Forum, où un membre, Suetonius Paullinus, s'est fait plaisir avec la version "en marche" des légionnaires. La qualité du plastique permet du bien bel ouvrage.

Des fanatiques gaulois comme je les aime.....non ce n'est pas le
fait qu'ils soient à poils, mais seulement pour leur côté agressif.

  Du côté du plomb, nous avons les prolifiques frères Perrys avec leur gamme "Bonaparte en Egypte" qui peuvent aussi venir nous chatouiller la carte bancaire. Toujours des scénettes réalistes au possible et un plaisir à peindre. Je n'ai toujours pas craqué pour leurs marins de la même période...jusqu'à quand vais je tenir ?

Le corps des dromadaires en version démontés

Les montures du corps des dromadaires 


Un pack facilement détournable, si vous voyez ce que je veux dire

Comme dans chaque gamme maintenant, les Perrys nous offrent le service de santé.

  Et pour en rajouter au supplice, voici des packs de complément pour les boîtes plastiques sur la guerre du zoulouland : Les défenseurs de Rorke Drift's.




    Si on rajoute les nouveautés NorthStar et on aura déjà pas mal de soucis pour résister à tout cela. La firme vient d'annoncer l'arrivée de nains, d'elfes et de goblins en plastique. Enfin, quelqu'un y a pensé. Dans un style plus Donjon-Dragon que Game Workshop.

Un échantillon de Nains.
  On attend aussi l'arrivée de leur figurines plomb pour l'aventure africaine coloniale. Mais pour l'instant, ce sont les Ruga-ruga qui sont annoncés. Donc pas de panique pour ma carte bancaire. Pour combien de temps. Je ne sais pas.

Le pack de Leaders Ruga-rugas

  Dans le coin lecture, je vous parle d'un ouvrage qui me servira pour le projet Vidocq. Et bien voici des figurines qui pourront servir. Des officiers de police chez Trent Miniatures (je vous le lien de mon fournisseur Arcane où il n'y a pas de frais de port, contrairement à NorthStar Miniatures, le dealer officiel), de la gamme sur la révolte irlandaise. Certaines avaient déjà été utilisées par le Ré-Animator pour ce même projet (voir ici). Bon ok, ce sont des veilleurs de nuit mais je les vois bien dans le rôle de poulets de l'Empire au service de Fouchet.

Les têtes chez Trent Miniatures sont souvent à coller. Comme ici c'est le cas.
Donc le corps peut servir à autre chose
  Il existe aussi chez Trent, un cocher de train d'artillerie qui peut facilement devenir autre chose pour cette période. Et on oublie pas de surveiller Front Rank Miniatures pour sa série de civils d'Empire. C'est si rare pour une période phare comme la période Napoléon, pour ne pas le souligner.


Un tuto express, mais vraiment express

  L'autre fois, en cherchant Mr Bulldozer (voir le numéro précédent de ce blog), j'ai retrouvé dans mon stock de figurines Heroclix, un serpent géant lové autour d'un chandelier (géant lui aussi). Comme je pense en avoir besoin pour mes différentes aventures en Afrique, en Amazonie (pirates et conquistadors) et pourquoi pas en Floride avec les guerres Séminoles. J'ai sauté sur l'occasion pour en faire quelque chose.


Le monstre en question.
  Bien sûr, je n'aurais pas eu besoin de le transformer si je n'avais eu que l'Amazonie comme terrain de jeu. En Anaconda, il aurait été parfait. Mais pour les autres espèces.....Un peu trop balaise comme bestiau. C'est ici qu'intervient le Ré-Animator. On a un gros serpent. On a une pose qui permet de le transformer en .......(roulement de tambour)  : 2 serpents ! Logique non ?
  Et oui, deux serpent en un. Première chose, c'est de virer les parties du chandelier afin de ne laisser que le corps de ce monstre. Une fois que c'est fait. La subtilité est de couper le serpent au bon endroit pour en obtenir deux pour le prix d'un. On coupe surtout à l'endroit qui permettra au deuxième serpent créé avec la partie inférieure, d'avoir une pose normale de serpent. donc on sélectionne bien la zone de découpe.
  La partie supérieure est la plus facile à utiliser car il suffit de tailler l'extrémité de la queue dans le corps à l'endroit où l'on a coupé et de le mettre sur un socle.

A droite la partie supérieure du serpent. A gauche le morceau inférieur qui
attend d'être gravé, pour lui aussi avoir une tête pour attaquer les gens qui passent.

  Pour la partie inférieure du serpent, c'est plus délicat car on la queue  mais on a pas de tête. C'est là qu'il va falloir faire un peu de sculpture pour en créer une. C'est pas grave si elle n'est pas super bien gravée. On aura qu'à la camoufler sur un socle bien décoré et fortement arboré.

  Pour l'instant, je ne vous livre que la partie découpage de cette transformation. Car je n'ai pas encore eu le temps de passer à la transformation du deuxième serpent. Et logiquement au soclage et à la peinture des bestioles . Ce sera pour la prochaine édition.


What's up Doc ?
  Dans la catégorie des fournisseurs du Ré-Animator, en voici un,  JB MDF Products qui va peut être intégrer ce cercle très fermé. Il faut que je teste mais les prix sont assez compétitifs par rapport à l'offre de constructions et accessoires mdf proposés. Le niveau me semble correcte sans attendre la qualité de 4Ground mais ce n'est pas la même gamme de prix. Mon objectif est de d'avoir des bâtiments fonctionnels, pratiques et nombreux. En plus j'ai tendances à les retoucher donc je n'ai pas besoin de mettre trop cher. Histoire à suivre donc....

3 maisons pour 11 euros, c'est correcte comme prix.

Cet ensemble de 5 maisons style Afghanistan/moyen orient pour moins de € 12.00


LE COIN LECTURE
  J'ai fini le dernier tome de la série Marius Mules pour embrayer sur INVADER, un livre de Simon Scarrow (l'auteur de la saga romaine de Macro et Cato, "Eagles of the Empire") et T.J Andrews, où nous suivons les aventures d'un Optio (Figulus) que nos deux compères ont croisés dans une de  leurs aventures.


  C'est de la même cuvée que les livres de la série Eagles of the Empire. Donc c'est du bon avec ce style musclé qui rythme la lecture. On ne s'ennuie pas et on passe un bon moment.

  Dans la foulée, j'ai dévoré le dernier tome de la saga Eagles of the Empire qui se passe en Espagne, avec une révolte encours que nos deux héros devront mater pour sauver l'Empire ! Action et complot. Tout y est !



  En attendant ma nouvelle saga historique (sur la guerre de Troie), je viens de commencer un livre en Français (pour une fois) sur la police à l'époque de Napoléon : L'Empire des polices de Jacques-Olivier Bourdon. Cela devrait me donner des idées pour Mon Projet Vidocq qui dort dans un coin de mon garage.



________________________________________


Portez vous bien  les enfants et soyez sage !
Bonne continuation !

Et on va se quitter avec un "vieux" truc pour se trémousser. Un quart de siècle déjà.


et pour faire connaître aux plus "jeunes", la version originale du sample...de 1980 quand même.



et ça c'est pour charrier mon fils Antoine..........